Vous êtes ici : Accueil > CONTINUITE PEDAGOGIQUE > Classe TPS-PS > TPS-PS : Semaine du 30 mars au 3 avril
Par : Isabelle
Publié : 28 mars
Format PDF {id_article}

TPS-PS : Semaine du 30 mars au 3 avril

Cette semaine, c’est la semaine du poisson...d’avril ! On fait des blagues, on apprend à rire, à avoir de l’humour...

Une blague par jour, donc !
Propositions tirées du « journal de Mickey », à expliciter, bien sûr.

Et un bricolage indispensable, un POISSON.
Ci-joint un gabarit des pièces nécessaire, à découper sur le trait (les enfants savent le faire). Prévoir une couleur, ou deux, ce sera encore plus beau et ils pourront en faire deux.

Les deux morceaux du corps à coller l’un dans l’autre (pinces à linge indispensables).

Les morceaux de la queue à assembler au bout du corps.
Les nageoires en haut et en bas.

Une fois que la colle est bien sèche, on enlève les pinces à linge et on dessine le nez, la bouche et les yeux du poisson qui peut alors aller buller...

Ecoute du « Carnaval des animaux » de Camille Saint-Saëns, cette semaine, plage 8 « Personnages à longues oreilles » (devinette : de quel animal peut-il être question ?) et plage 9 « Le coucou au fond des bois » (rôle primordial de la clarinette qui ne joue que deux notes pour imiter le « coucou »).

Travail de tri en prolongement de la semaine passée, cette fois avec un jeu de cartes. Trier les cartes par couleurs, puis par signes (carreau, cœur, pique, trèfle) puis trier les figures et les constellations. Plus difficile, regrouper par quatre cartes les mêmes nombres ou figures.

Graphisme en réutilisant nos compétences, à savoir dessiner des quadrillages (traits verticaux-debouts et traits horizontaux-couchés qui se croisent), des notes de musique (rond et trait sur le côté) et des échelles (deux grands traits verticaux-debouts et des petits traits horizontaux-couchés entre les deux traits verticaux).

Dénombrement avec le jeu des courses. L’enfant se munit d’un panier (trop grand pour lui, c’est encore mieux !) et va vous chercher dans la maison ce que vous lui demandez. Attention, il faudra vérifier si la course a été bien faîte en comptant les produits. Par exemple, va me chercher deux livres. Va me chercher trois chaussettes. Plus difficile, va me chercher trois vêtements blancs....
Rester entre un et trois pour tous, pour une bonne partie d’entre eux aller jusqu’à cinq. Prendre le temps de compter les objets en les sortant du panier.
Et après, il faut tout ranger... ça occupe !

Travail sur le transvasement. Les enfants connaissent ce travail, ils le font en autonomie très régulièrement en classe. Sur un plateau avec des bords, préparer deux gobelets avec un gobelet rempli au trois-quart de riz ou de haricots secs ou de lentilles, ou de sel...

En n’utilisant qu’une main, l’enfant vide le gobelet dans celui qui est vide. L’inverse avec l’autre main. Petit atelier à reprendre régulièrement.

Et toujours, un temps par jour au moins pour écouter une histoire, pour chanter la nouvelle comptine et les anciennes, notamment la chanson des petits poissons, pour faire un puzzle, pour jouer sur un jeu de société simple en compagnie...

Portfolio automatique :