Vous êtes ici : Accueil > CONTINUITE PEDAGOGIQUE > Classe TPS-PS > TPS-PS Semaine du 23 au 27 mars
Par : Isabelle
Publié : 22 mars
Format PDF {id_article}

TPS-PS Semaine du 23 au 27 mars

En classe, les activités ne durent pas très longtemps. Nous passons beaucoup de temps à ranger, nous regrouper, nous déplacer dans l’école, écouter les consignes de travail, jouer... A trois ou quatre ans, le temps de concentration est limité. Pensez donc à changer les activités régulièrement sur la journée.

Cette semaine, dans le « Carnaval des animaux », de C. Saint-Saëns, nous pouvons écouter les Kangourous (plage 6) et l’Aquarium (plage 7). Sur chaque morceau, les enfants pourront tenter de reconnaître le son des instruments.

Une nouvelle comptine « Trois petits minous » peut être apprise. Il faut pour cela faire et refaire souvent. Se caresser la comme on caresse un chat, prendre un air malheureux, une maman pas contente qui dit non avec le doigt, se caresser à nouveau la main, prendre un air heureux, une maman souriante qui écarte les bras pour montrer toute la crème...

« Trois petits minous »

Les activités de tri sont très importantes. Pour commencer, les enfants peuvent faire des tris de couleurs. Avec trois assettes devant soi, l’enfant range par couleur des légos, des perles, des chaussettes, des barrettes...
Ensuite, le critère de tri peut devenir la forme. Trier des légumes ronds, longs. Trier des légos cubiques, en forme de rectangle. Trier des boutons. Trier des bouchons par taille...

Cette semaine, nous travaillons les échelles.
Lire et re-lire le poème de Mohammed Dib (feuille semaine précédente), intitulé « L’échelle ».
Comparez les tableaux suivants, oralisez les élèments les composant. Doit surgir le terme d’ECHELLE. Ce temps d’observation est indispensable. Que vois-tu ? Mettre un mot sur un objet, faire une phrase, s’exprimer avec aide de l’adulte si besoin. Ne pas donner les titres des œuvres au préalable mais ensuite ainsi que le nom des artistes.

« La main noire et le rayon blanc qui féconde » de Wassily Kandinsky
« Les peintres en bâtiment » de Gustave Caillebotte
« Deux papillons jaunes sur une échelle » de Fernand Léger
« L’échelle de Jacob » de Marc Chagal

Pour faire une échelle, il faut deux traits longs et droits (verticaux) et des petits traits couchés (horizontaux). La manipulation est indispensable avant de passer aux tracés.
Pour ce faire, je vous propose deux activités. Avec des pailles ou avec des piques à brochette et des allumettes, réaliser des échelles.

Avec de la pâte à modeler, réaliser des colombuns (serpents), deux longs et des petits.
Plus tard, avec des feutres, dessiner des échelles.

Voir en ligne : Semaine du 23 au 27 mars